Coronavirus - interruption de toutes les compétitions ACFF

Coronavirus – interruption de toutes les compétitions ACFF

MISE À JOUR – Ce jeudi matin, l’ACFF décidait de reporter toutes les compétions tant en équipes premières qu’en équipes de jeunes et laissait à l’appréciation des clubs l’organisation en interne des entraînements tout en soulignant que la sagesse des adultes devait faire en sorte de protéger au mieux leurs jeunes sportifs.

L’ACFF est cependant restée en contact étroit avec les différents services de santé publique et il est apparu qu’il était impératif de décider d’interdire également aux clubs d’organiser des entraînements  et ce sans exception aucune.

Le Conseil d’Administration de l’ACFF a décidé ce jeudi 12 mars 2020, de reporter tous les matches officiels et amicaux des D2 amateurs ACFF, D3 amateurs ACFF, divisions provinciales de l’ACFF, équipes réserves et équipes de jeunes interprovinciales, provinciales et régionales , à dater de ce jour jusqu’au 31 mars 2020 inclus.

Ceci inclut toutes les activités de l’ACFF (détections, formation provinciale des jeunes, cours d’entraîneurs, activité football féminin, activité arbitrage, etc…).

Suite au report des compétitions jusqu’au 31 mars, de nombreuses questions nous parviennent.

Les entrainements

La première concerne les entrainements. Compte tenu de l’évolution des renseignements reçus en cours de journée, l’ACFF a également décidé d’interdire aux clubs d’organiser des entraînements  et ce sans exception aucune.

Les compétitions

Une deuxième question concerne l’éventuel arrêt définitif de toutes les compétitions et les conséquences sur les montées et descentes. Nous estimons qu’il est encore trop tôt pour répondre à ce genre de questions. Il est clair que si cela devait arriver, les différentes parties (RBFA, VV, ACFF et PROLEAGUE) devraient alors prendre des décisions pour déterminer ce qu’il y a lieu de faire pour désigner les champions, les montants et les relégués.

Les questions se multiplient mais dire qu’il n’y a actuellement pas de réponse est déjà une réponse

Source : www.acff.be